Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > Devenir des MAEC dans l’Orne en 2019 ?

Devenir des MAEC dans l’Orne en 2019 ?

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
MAEC - Mesures Agro-Environnementales (MAEC) de type Système

Depuis 2015, un dispositif est mis en œuvre en Normandie sous l’autorité de gestion de la Région, pour l’accompagnement financier d’agriculteurs engagés volontairement dans des MAEC. Ces contrats de 5 ans indemnisent des pratiques ou une évolution du système de production répondant aux objectifs d’amélioration de la biodiversité, la qualité de l’eau, ou plus généralement la préservation de systèmes herbagers.

Selon les territoires, les agriculteurs ont contracté des MAEC systèmes (engageant l’ensemble de l’exploitation) et/ou des mesures localisées (à la parcelle).

Le budget régional alloué au dispositif a été rapidement mobilisé, en particulier en Basse Normandie et dans l’Orne.

Entre 2015 et 2018, ce sont plus de 3100 exploitations qui se sont engagées en MAEC en Basse Normandie, et 1000 exploitations en haute Normandie.

A lui seul, le département de l’Orne concentre plus de 900 exploitations ayant signé progressivement un contrat entre 2015 et 2018, dont la majorité sous forme de MAEC systèmes.


Les PAEC dans l'Orne - Source : DDT Orne

Qu’en est-il en 2019 ?

Les exploitations déjà engagées en MAEC poursuivent leurs engagements jusqu’au terme du contrat concerné, en prenant soin de suivre leurs pratiques en réponse aux cahiers des charges contractés.

Vigilance en cas d’évolution de l’exploitation ! Arrêt d’activité, cession ou reprise des terres, changements juridiques de l’exploitation, …. : Les exploitants doivent anticiper en n’hésitant pas à contacter leur opérateur (la CA61 pour les 5 petites régions agricoles qu’elle anime).

Dans certains cas, il faudra une autorisation préalable à demander à la DDT pour un avenant au contrat MAEC signé avec la Région et l’Etat.

Y aura-t-il de nouveaux engagements possibles en 2019 ? NON

La Région a décidé de ne pas ouvrir de nouveaux engagements MAEC en 2019 pour cause budgétaire, en dehors des deux mesures "Protection des races menacées (PRM)" et "Apiculture (API)" (se renseigner auprès de la DDT ou la Région).

Fin 2019, des décisions seront prises pour la mise en œuvre des MAEC en 2020, probablement sur des territoires restreints.