Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités > EURODAIRY : le groupe opérationnel normand au travail

EURODAIRY : le groupe opérationnel normand au travail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Complété d’une 7e ferme pilote (76) et de centres de formation agricole, le Groupe EuroDairy – Résilience Lait s’est réuni pour définir sa feuille de route pour les 3 années à venir.

 

Avec des éleveurs tous présents et motivés, des règles de fonctionnement définies ensemble de manière claire et partagée par tous, une volonté de co-construire de manière pragmatique et d’échanger le plus largement possible : le projet normand est désormais sur les rails !

 

Une feuille de route à consolider

Pour définir sa feuille de route, le groupe s’est donc penché précisément sur la définition des aléas sur les exploitations laitières et les leviers pour y répondre. Ainsi 6 axes de travail permettant d’identifier les diverses voies d'obtention de l'autonomie ont été identifiés :

  • économique,
  • énergétique,
  • alimentaire,
  • décisionnelle,
  • sociale et
  • financière.

Pour chaque axe seront identifiés, au travers de tests sur les fermes pilotes, d’études ou d’apports spécifiques, de voyages ou séminaires, des critères qualitatifs et quantitatifs, et des pistes de progrès pour les éleveurs normands. Ce projet, qui bénéficie d’un financement de la Région Normandie et du FEADER, permettra d’étudier la résilience socio-économique des exploitations laitières dans leur environnement, de développer l’attractivité du métier et d’échanger-vulgariser afin de pérenniser les élevages laitiers de notre région.

Un groupe placé sous le signe de la convivialité

En plus des organismes partenaires du projet (Chambres d’agriculture, Idele, Agrial, Littoral Normand, BTPL et Coop de France Ouest), le Groupe Opérationnel normand est désormais composé de 7 fermes pilotes et de 3 centres de formation agricole (Canappeville, Coutances, Saint Lo Thère).

L’un des premiers objectifs de la première rencontre de ce groupe ainsi constitué a été de faire connaissance, et de définir ensemble, au travers de différentes séquences d’animation, ses règles de fonctionnement spécifiques. Respect de la parole de chacun, confidentialité, convivialité, ponctualité, autant de bases solides sur lesquelles ce groupe entend bien bâtir son projet de travail pour 3 ans.

Programme de travail du groupe ainsi constitué

  • Identifier les facteurs et les systèmes favorisant le maintien de l’élevage et sa résilience sur les 3 critères de la durabilité (social, économique et environnemental),
  • Stimuler les échanges et le partage d’expériences, ainsi que la dissémination de connaissances entre éleveurs, organismes de conseil, recherche et enseignement,
  • Identifier les facteurs d’attractivité du métier d’éleveur afin de proposer des moyens d’évaluation et des solutions à mettre en place
  • Répertorier, tester, adapter des outils d’aide à la décision afin de pouvoir les fournir aux éleveurs de la Région.

Définition de la résilience d’un système : « l’aptitude intrinsèque à ajuster son fonctionnement avant, pendant ou après la survenue de changements ou de perturbations et ce, afin qu’il puisse poursuivre son activité dans des conditions attendues ou inattendues » (Hollnagel, 2009).

Contact :

Catherine BAUSSON - Tél. 06 07 74 93 29
Chambre régionale d’agriculture de Normandie