Vous êtes ici : Accueil > Toutes les actualités

Actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

J’aime la galette… avec du sarrasin normand !

Encore présent dans les campagnes jusqu’au milieu du 20e siècle, le sarrasin a vu ses surfaces cultivées diminuer jusqu’à devenir anecdotiques en Normandie. Quelques agriculteurs ont choisi de le maintenir dans leurs assolements pour des raisons agronomiques (culture nettoyante, sans recours aux traitements chimiques, cycle court…) mais la valorisation commerciale n’est pas toujours au rendez-vous.

 

Soutenu par l’Agence de l’Eau, le Département de l’Eure et la Région Normandie, le programme de diversification des assolements a permis des avancées significatives sur le sarrasin normand.

La chambre régionale d’agriculture a sollicité les entreprises normandes de première et deuxième transformation agroalimentaire. Cette étape a permis d’intégrer au projet une entreprise spécialiste des crêpes et galettes ultra fraîches, sans additif ni conservateur, et un moulin local qui écrase le sarrasin sur meule de pierre. Une fois l’ensemble des maillons réunis, un travail de définition du cahier des charges a été mené. Plusieurs tests ont été réalisés avec différentes variétés pour évaluer leur processabilité et la qualité organoleptique finale. 


Mise à plat de la chaîne de valeur


En matière de tarif, les points de départ étaient, côté aval, un prix de vente de la galette acceptable pour le client final, et à l’amont une rémunération du travail du producteur. Entre ces deux bornes, les coûts à chaque étape ont été définis collectivement pour garantir une filière non seulement 100% normande, mais aussi équitable.


Savoir-faire et faire savoir !


Pour faire connaitre ce travail collectif et les valeurs portées par la filière, l’ensemble des partenaires a choisi de se rassembler sous une la bannière commune « On l’a fait ensemble ». L’estampille sur les produits mettra en avant l’engagement collectif, les pratiques environnementales et l’aspect équitable de la filière, au-delà d’une simple origine normande.

 

 

Le programme de diversification des assolements est soutenu par l’Agence de l’Eau, le Département de l’Eure et la Région Normandie